Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 23:28

 

 

 

 

Planète Océan est un film documentaire sorti en 2012,

écrit et réalisé par Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot.

En voici un extrait consacré au corail, un jardin extraordinaire.

 

 

 

 


Les Seychelles, un paradis sur Terre, entre autres, auquel beaucoup d'entre nous ne peuvent pas accéder, si ce n'est qu'à portée du regard, grâce aux images, films et reportages divers, qui nous sont rapportés par les heureux privilégiés, en témoignage de leurs découvertes de ce miracle de la Nature d'une beauté incomparable.

Mais, un paradis reste un endroit vulnérable et les récifs coraliens en sont les premiers touchés sous l'effet du réchauffement climatique et du tourisme exponentiel. L'inquiétude est donc grande concernant la destruction des coraux dans l'Océan Indien.

Plusieurs chercheurs et volontaires veulent venir au secours de ces jardins aux multiples splendeurs pour tenter d'apporter des réponses à cette destruction progressive ne pouvant que déséquilibrer tout l'échosystème marin de l'Archipel des Seychelles et provoquer à terme la mort des coraux et de tous ceux qui en dépendent.

 

 

shutterstockParmi toutes les personnes se sentant concernées par les conséquences évolutives du réchauffement de la Planète, ajoutées à l'impact négatif d'un tourisme en progression, et qui se manifestent dans une action de sensibilisation pour trouver des solutions empêchant la disparition déplorable de ces jardins magnifiques, nous ne pouvons que soutenir le projet présenté par Franck Fougère-Gnagni.

 

 

 



arton1527Comme tous ceux qui s'investissent dans ce noble combat à défendre notre Mère Terre, ce dernier mérite d'être salué au même titre que toutes les actions menées pour la protection de la Nature, de la faune et de la flore, et d'être encouragé dans son engagement pour un avenir commun de la survie de la biodiversité, dont les maillons sont interdépendants.

 



arton1628En précisant que les hommes sont également liés à cette chaîne de la Vie sur Terre et que nous subirons d'une manière ou d'une autre tous les effets négatifs de la détérioration de l'Environnement, si nous laissons faire le processus de destruction massive, en nous contentant d'attendre le "déluge" avec fatalisme ou pire, stagner dans l'inconscience et refuser de voir la réalité.

 


f3c5fca4Grâce à des hommes de bonne volonté et passionnés, nous pouvons garder l'espoir que rien n'est définitivement irréversible et qu'il est toujours possible de réduire, ou retarder les effets les plus négatifs et destructeurs du réchauffement climatique, grâce à diverses initiatives innovatrices et prometteuses de rencontrer le succès escompté.

De plus, si chacun voulait y mettre un peu du sien pour les seconder en s'imposant un comportement individuel responsable et respectueux envers la Nature, ce serait également un grand pas de solidarité et de réussite dans la mise en oeuvre protectionniste généralisée, pour le bien de la Nature et de tous les êtres vivants, qui y résident en qualité de locataires durant une période déterminée.

Julie Tomiris

 

 

 

PRESENTATION DETAILLEE DU PROJET

dans ce lien >> link

 

Thumb_moi_net Franck Fougère-Gnagni 

                présente

 

Les Seychelles, une Seconde Vie pour le Corail


"Le projet présenté aujourd’hui est un Film Documentaire qui se place dans la continuité de mon engagement envers la nature, et plus particulièrement la protection du monde marin.

Mon objectif est de sensibiliser un maximum de personnes sur l’urgente nécessité d’agir...

Seulement, sur Praslin, isolé dans l’Océan Indien, chaque action entreprise est plus compliquée, car il est difficile de trouver les matériaux nécessaires, et délicat de mettre en place une logistique pour mener à bien les projets...

Malgré toutes ces contraintes, lentement mais sûrement, et à l’image du corail, les solutions ont étés trouvées…

Malgré le manque de moyens, le manque de main d’œuvre ou de logistique, la passion, et l’enthousiasme de chacun ont su surmonter tous les obstacles et faire naitre ce projet."

Franck Fougère Gnagni     

 

 

 


 

 

 

Limiter le changement climatique pour sauver les récifs coralliens  link 

Extrait :  "Des hypothèses optimistes ont été intégrées à l'étude pour tenir compte d'une possible acclimatation ou adaptation des coraux à une contrainte thermique, comme la présence d'algues symbiotiques qui tolèrent des niveaux de chaleur plus élevés. «Toutefois, les coraux eux-mêmes disposent de toutes les mauvaises caractéristiques pour pouvoir s'adapter rapidement à de nouveaux seuils de tolérance thermique», explique le co-auteur Ove Hoegh-Guldberg, biologiste de la vie marine à l'Université du Queensland, en Australie. «Leurs cycles de vie durent entre 5 et 100 ans et présentent de faibles niveaux de diversité car les coraux peuvent se reproduire par clonage. Ils ne sont pas comme les mouches des fruits qui peuvent évoluer beaucoup plus vite». 

Des études antérieures ont évalué l'impact de l'adaptation thermique sur les seuils de blanchiment, mais pas l'effet inverse possible de l'acidification des océans. L'eau de mer s'acidifie en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère. Ce phénomène est susceptible d'entraver les processus de calcification essentiels à la croissance des coraux et pourrait aussi réduire leur résistance à la chaleur. Cette nouvelle étude porte sur l'implication potentielle de cet effet d'acidification des océans et conclut que, comme l'affirme M. Hoegh-Guldberg: «Les hypothèses actuelles concernant la sensibilité thermique pourraient sous-estimer, et non surestimer, l'impact à venir du changement climatique sur les coraux. "

Cette analyse approfondie met en évidence à quel point nous nous rapprochons d'un monde où les récifs coralliens tels que nous les connaissons actuellement auront disparu. «La possibilité de préserver la plupart des récifs coralliens, qui font partie du patrimoine naturel de l'humanité, est faible», résume Malte Meinshausen, co-auteur à l'Institut Potsdam de recherche sur les effets du climat et à l'Université de Melbourne, en Australie. «Nous ne la saisirons pas, si nous augmentons les émissions de gaz à effet de serre au cours de la décennie à venir».

 

 

 

Iles Canaries, moins 70 mètres : découvrir en vidéo un des plus beaux "jardins" de gorgones du monde

- Par Rafa Herrero - link

Plongeurs.TV

 

 

 

 

 

 

Le miracle de la vie océane

Dakuwaqa de jardin - images sous-marine des îles Fidji et Tonga 

 


Pour l'Amour de Mère Gaïa !

 

coeur-terre1.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by soleilvert29 - dans Histoires d'O(céan)
commenter cet article

commentaires

Soleilvert29

  • : L'HUMEUR DES JOURS
  • L'HUMEUR DES JOURS
  • : Liberté de penser.....et d'écrire !
  • Contact

Profil

  • Julie Tomiris
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté !
Jouer de la musique, celui d'être entendu !
Pour être compris, il faut être écouté et entendu !
Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté ! Jouer de la musique, celui d'être entendu ! Pour être compris, il faut être écouté et entendu ! Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.

Mes Livres aux Editions du Net

Taper le titre à découvrir dans "Recherche" - Se faire mener en bateau..." - Ne pas Etre...ou l'Ombre de soi-même - DOUBLE JEu
Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.">

Et Merci Pour Vos Commentaires

Phases de Dame Lune

Archives (Années 2010-2011 > "recherche")

Carpe Diem

Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module