Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 20:29

 

 

 

 

    La plus belle histoire d'Amour est celle qu'on entretient avec soi

 

 

 

L’Amour, c’est flotter dans l’illusion comme un nuage court dans le ciel bleu poussé par le vent ! Sa forme varie, se déforme, se déchire, se disperse, pour un jour terminer en orage, en pluies, ou dans un air si glacial qu’il se transforme en flocons de neige, mais sans la féerie du jour de Noël !

Au premier chagrin d’Amour, nous décidons « plus jamais », car la peine est si grande qu’on ne s’en remet  pas tout à fait. Nous traînons alors des séquelles, comme le prisonnier purge sa faute, après avoir posé un cadenas sur notre cœur meurtri. Nous rechignons ensuite d’en confier la clé, même si un nouvel élu nous incite à lui confier.

Et pourtant, l’amnésie nous gagne puisque nous retombons tête baissée dans l’appel de l’Amour, esclaves que nous sommes de notre soif d’aimer !

La fin d’un Amour ressemble à une ville en ruines après un bombardement. Je n’ai jamais vécu cela, mais j’imagine la désolation qui broie le cœur et l’âme. Le corps, quant à lui, devient déformé quand, dans le miroir, il se reflète.

Le néant prend alors toute la place dans une vie devenue stérile. Un état de survivance prend le pas sur le quotidien. Et le film des douloureux souvenirs passe en boucle sur l’écran noir des nuits blanches.

La fin d’un Amour, c’est d’abord rassembler tous ses remords et ressasser celui d’avoir cru en quelqu’un, lui avoir tout donné, fait le don de soi en priorité. Puis vient le constat de s’être senti oublié[e], devenu[e] invisible aux yeux de l’autre et ne plus savoir comment lui parler, puisque les regards ne peuvent plus se croiser avec complicité.

C’est avoir constaté avec une grande amertume que le quotidien et sa médiocrité tuent les grandes histoires, comme il tue les autres et tout le reste d’ailleurs. Parce que le temps est assassin et les sentiments Amoureux aussi !!

La fin d’un Amour s’aggrave bien souvent, quand on rejette la faute sur l’autre, alors qu’on est responsable également.

On se retrouve un matin sans énergie. Un mal de tête persistant rappelle, douloureusement, toutes les larmes versées, saluant l’échec de ces sentiments que nous avons cru éternels et si forts, qu’ils nous semblaient indestructibles, quels que soient les vents et les courants contraires de l’existence.

Comment survivre après avoir atteint les rives du Paradis ? Puis se retrouver en Enfer, l’ultime punition d’avoir aimé, trop peut-être, guidé[e] par le destin si souvent implacable. Et précédé[e] par la canne blanche de l’aveugle, puisque c’est les yeux fermés que l’Amour nous entraîne dans sa félicité, qu’on voulait éternelle, mais qui ne dure jamais !

Les tristes certitudes d’un Amour en déclin, sont des voies sans issue aux horizons bouchés par un épais brouillard loin de se dissiper. Comme un bateau fantôme déserté par tout son équipage, le cap mis sur le port du bien-être n’est plus que dérive jusqu’à l’échouage final.

Car ne plus aimer et ne plus être aimé[e], c’est arrêter de vivre. Ne plus exister dans le regard de personne et se retrouver dans le désert, sans espoir de trouver une oasis pour se désaltérer !

C’est pour certains attendre la mort comme un croyant le Messie, pour être absous enfin de toutes leurs erreurs, des échecs cuisants d’Amours malheureux. Se reposer enfin d’une vie à laquelle on ne s’est jamais soumis et qui, pour vous punir, oeuvrera en ce sens, unique et sans fin, qui est celui de faire souffrir.

C’est voir son destin transformé en champs de mines, au milieu duquel un jour, on se retrouve éparpillé[e], écartelé[e]. Car l’Amour est un conflit perpétuel entre le désir d’être heureux et de rendre heureux. Pas toujours compatible, vu que les élu[es] sont plus ou moins demandeurs. Et l’Amour est un Art qui ne réunit pas toujours des artistes talentueux.

Le véritable Amour est celui qui prend fin, sans haine et sans ressentiment, dans le respect de l’autre, pour garder unies dans une grande amitié deux âmes, meurtries peut-être, mais qui se sont tant aimées !

Le véritable Amour ne meurt jamais vraiment s’il s’est enflammé dans la passion pour se nourrir de la tendresse survécue d’un rêve, qui s’est enfui  avec le temps qui passe!!

 

18705 d3799

 

 

 

 

 

 

 

 


 

"L'Amour est un être dont je désire prendre soin. Il est le soleil qui éveille ma compassion, la note sublime de mon corps instrumental, la musique ultime qu'Il joue sans cesse sur la lyre accordée de mon âme et qu'Il délivre à mon coeur. Il est le vêtement chaud de la bonté qui sied à mon être, les couleurs qui peignent de beauté l'âme incarnée. Il fait la vérité de l'être qui tend à se déployer, entretient le feu de ma pensée, inonde le parterre fleuri de mon esprit. Il est l'oreille de mon coeur qui entend la souffrance d'autrui. Il est lune-soleil qui réconcilie les contraires et les faits complémentaires"      Texte de : UNIVERSALIS

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by soleilvert29 - dans Reflexions
commenter cet article

commentaires

Soleilvert29

  • : L'HUMEUR DES JOURS
  • L'HUMEUR DES JOURS
  • : Liberté de penser.....et d'écrire !
  • Contact

Profil

  • Julie Tomiris
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté !
Jouer de la musique, celui d'être entendu !
Pour être compris, il faut être écouté et entendu !
Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté ! Jouer de la musique, celui d'être entendu ! Pour être compris, il faut être écouté et entendu ! Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.

Mes Livres aux Editions du Net

Taper le titre à découvrir dans "Recherche" - Se faire mener en bateau..." - Ne pas Etre...ou l'Ombre de soi-même - DOUBLE JEu
Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.">

Et Merci Pour Vos Commentaires

Phases de Dame Lune

Archives (Années 2010-2011 > "recherche")

Carpe Diem

Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module