Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 23:11

"On habite tous Pompéï"

En écoutant une des dernières chansons de Serge Lama : « Des éclairs et des Revolvers », les paroles m'ont donné la chair de poule. Tellement poignantes de réalisme ! Nous ne pouvons pas nous contenter d'applaudir l'artiste, même si Serge Lama a chanté sa chanson avec « ses tripes ». Cette dernière dénonce notre monde en décomposition et la fin de notre civilisation à l'issue de notre passivité et de notre responsabilité dans ce chaos à venir.

Comment rester insouciants et faire comme si tout allait bien ? Moi, je n'y arrive pas et tout cela me déprime encore plus. Je me sens sur la touche, comme perdue au milieu de l'océan à la dérive des courants. Même une île déserte ne peut plus me faire rêver ! Impossible de regarder le ciel sans penser à la pollution !

Impossible d'admirer le soleil, sans penser au réchauffement de la Planète et les conséquences en découlant !

Impossible de rêver devant l'océan sans imaginer les dégâts du plastique formant des continents et empoisonnant son peuple !

Impossible de penser à l'Amazonie sans entendre le craquement sinistre de ces arbres précieux de forêts primaires disparues !

Impossible de prendre une douche sans penser à ces milliards d'humains qui n'ont même pas accès à l'eau potable !

Impossible de respirer à plein poumons en regardant la montagne, sans penser qu'un jour prochain nous devrons porter des masques pour respirer, que la pollution aux particules fines et autres produits toxiques imperceptibles sera quotidienne !

Impossible de voir un animal sauvage sans penser à la disparition des espèces, comme la marée remontant à la vitesse d'un cheval au galop au Mont Saint-Michel !

Impossible d'aller aux informations sans se heurter à la liste des horreurs perpétrées par des humains dégoupillés de la cervelle !

Impossible d'investir sur l'avenir sans penser au mur qui nous attend !

Impossible d'apprécier le présent en connaissance de ce déclin en cours d'une civilisation suicidaire !

Ils nous ont coupé l'appétit avec leurs pesticides, leurs tortures d'animaux, leurs élevages industrielles, leur alimentation synthétique, l'huile de palme envahisseur et destructeur de la faune sauvage, de la flore et même des hommes dépendant des forêts primaires remplacées par ces arbres à profits financiers très substantiels ! Comment regarder un légume, un fruit, sans penser à la contamination nucléaire, les pluies acides, les pesticides et le dictateur Monsanto.

Ils nous ont volé tous nos rêves ! Même le Petit Prince de Saint-Exupéry ne peut plus demander à dessiner un mouton ! Disparu le Pierrot auquel nous demandions de nous écrire un mot ! Que veut dire le mot « projet » ou bien « avenir », aujourd'hui, alors que l'horizon est si noir et que le sens est giratoire sans même plus la possibilité de prendre un chemin de traverse pour détourner les obstacles ?

Comment être encore insouciants dans ce monde en décomposition ? Un monde si beau, où le merveilleux était complice avec la diversité infinie ! Comment avons-nous pu laisser faire cette minorité d'ogres vénaux, égoïstes, à faire de cette chère planète Terre d'un paradis à devenir un enfer ! Tout d'abord pour les animaux, dont la seule présence leur est devenue gênante et préjudiciable à leur envahissement.

Et le constat déplorable que ce bétail incontrôlable continue sa course folle vers le mur, tête baissée. Enlisé dans ses habitudes sans même envisager de réduire le moindre superflu de son train-train quotidien. La faute aux autres, encore et toujours ! Et pendant ce temps là, une petite poignée œuvrant à tirer profit au maximum de ses acquits pour satisfaire l'ego tout d'abord et poursuivre leur carrière d'égoïstes invétérés sans états d'âme particuliers, à même faire empirer les événements à l'horizon apocalyptique.

La solitude est terrible quand on est entouré de ces optimistes qui refusent de voir la réalité en face et qui préfèrent se boucher les yeux et les oreilles pour jouir du présent encore vivable et si bénéfique pour eux. Ils font bien semblant d'être au courant que la vie sur terre va changer avec le bouleversement climatique, mais dans leur petite tête si peu pensante, et leur optimisme d'inconscients, ils imaginent qu'ils ne seront pas touchés. Que d'ici là, l'intelligence humaine aura trouvé les solutions adéquates. Car l'homme est le plus fort et il a dominé la Nature ! C'est bien connu !! Et puis, cela n'arrive qu'aux autres pour reprendre la formule de l'imbécile heureux. Il y en a même qui réfutent totalement - ce qu'ils appellent une rumeur - cette question du réchauffement de la planète, en estimant que l'homme aura beau faire, ou mal plutôt, la nature s'en tirera toujours.

Ce qu'ils oublient ces distraits de la caboche endurcie, c'est que bien sûr, elle s'en tirera toujours. Seulement, le visage qu'elle nous aura montré jusqu'à aujourd'hui, illuminé du sourire de l'abondance et de la prospérité, va se terminer. Ce sourire radieux va se changer en un horrible rictus et que tous les robinets de sa prodigalité vont se fermer, comme les puits se tarissent, les uns après les autres.

L'air, l'eau, toutes les conditions de la vie sur Terre vont devenir irrespirables et rares. Un tel gâchis, dont l'homme porte la plus grande responsabilité est absolument insupportable. Dans son évolution, ce dernier s'est métamorphosé en parasite, en monstre pollueur. Comment la Nature a-t-elle pu générer une telle machine de destruction massive et auto-destructrice ? Dans quel but ? Alors qu'elle a tout fait afin que les espèces survivent au pire et pour permettre aux meilleurs de toujours gagner ! Victoires souvent injustes, mais la loi de la Nature ! D'autres civilisations ont disparu. Nous sommes programmés pour être la prochaine, en ayant cette fois-ci mis beaucoup de nous, bien relever nos manches pour accélérer le processus de la remise à zéro. Il n'est d'ailleurs pas exclu qu'un illuminé mégalo, style dictateur ou Rambo des Batignolles ne s'amuse pas un de ces quatre à appuyer lui-même sur le bouton détonateur du « champignon de Paris », grandeur mega-bombe.

Autrement dit, nous ne sommes pas sortis de l'auberge, de toute manière, en nous contentant de tituber un peu après avoir bu quelques bières de trop. Car en parlant de bières, elles vont nous être présentées ouvertes, sans fleurs ni couronnes. Il n'y aura pas de faire part de décès, ou alors il faudrait un avis de décès groupé. Mais pour quoi faire et pour qui, puisque nous ne pourrions plus chanter « si j'avais un marteau, je cognerai le jour, la nuit, j'y mettrai tout mon cœur.......je bâtirai une ferme, une grange et une barrière....et j'y mettrai mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs...ho ! Ho ! …..ce ne sera plus le bonheur ». Même plus d'église à sonner le glas !!

Cette « machine » dévastatrice a-t-elle pour mission d'être le rouage à passer d'un monde à l'autre. Une étape devenue nécessaire à l'évolution de la planète, et même de notre galaxie ? Éliminer une civilisation au profit d'une nouvelle ?? Sous une autre forme ????

Mes questions d'humaine insignifiante resteront sans réponse, je le sais bien. En attendant, je ne voudrais pas être les parents de cette génération qui va devoir trinquer avec un verre vide et tenter de colmater avec des rustines tous les dégâts, que leurs prédécesseurs irresponsables auront provoqué, sans chercher à les réparer à temps, ou tout au moins faire reculer l'échéance de la pire situation avec les solutions qu'ils avaient alors à leur disposition ; qu'ils n'ont pas eu la volonté d'appliquer en raison des enjeux économiques et politiques trop puissants, encore et toujours, empêchant les remises en questions et les réformes adéquates.

Et comment avoir envie de perpétuer une espèce qui a perdu jusqu'à son instinct de survie en faisant accélérer le processus d'autodestruction ? Pourtant celle-ci continue sa démographie galopante, qui promet à notre Planète un nombre de parasites s'élevant de 7,2 milliards actuellement (2014) à 8,1 milliards en 2025 pour atteindre 9,6 milliards en 2050. Je peux choquer en utilisant le terme parasites pour désigner mes semblables, en m'incluant d'ailleurs parmi eux, malheureusement, bien que ma vie soit des plus modérée et même austère. Mais au vu de la situation actuelle, il n'y a pas besoin de faire appel à Madame Irma et sa boule de cristal pour deviner que la situation va empirer, suite à cette progression infernale de l'espèce humaine et des besoins qu'elle réclame, sans être prête actuellement à diminuer son train de vie d'enfant gâté jusqu'à aujourd'hui !

Quand nous en serons aux « Éclairs et aux Revolvers », nous finirons par comprendre à quel point la situation était grave. Je dis nous, mais je cite principalement les inconscients et les sceptiques qui ne veulent même pas entendre parler de tout çà. Parce que que cela leur gâche la vie et que des gens comme moi ne sont que des rabats-joie qui leur cassent les oreilles à être aussi négatifs.

Ce que bien sûr, je ne partage pas, car être lucide et alarmiste n'est pas systématiquement synonyme de pessimisme et de découragement. Je sais encore m'émerveiller devant tous les trésors de la Nature, que les générations ne verront sans doute plus, déplorer et me révolter devant cet immense gâchis et même espérer l'impossible. Une réaction internationale parce que la peur au ventre aura fini par devenir une épidémie et que les humains seront mis au garde à vous, contraints et forcés à prendre conscience que notre Planète ne pourra pas contenter tout le monde et qu'à force de la poignarder, elle va quant à elle réagir par instinct de survie. Et elle sera la gagnante, quoi qu'il arrive !

Personnellement, cette déchéance multidirectionnelle me désole, m'anéantit, me bouleverse, car je pense être capable de mesurer et ressentir ce que cela implique. Et surtout de me sentir si impuissante, si petite, si incapable à faire changer les choses. Devoir subir et ne faire qu'écrire mes sentences silencieuses avec mes mots, dont j'entends déjà les réactions.

Comment une petite scribouilleuse anonyme, dont l'écriture n'intéresse personne, peut-elle se permettre de donner des leçons de morale, de porter des jugements implacables sur ses congénères, alors qu'elle-même n'intervient dans aucune association ou mouvement révolutionnaire ; se contentant d'agir en solo avec ses mots gardés bien au chaud de la mémoire de son ordinateur et sa navigation sur la toile Internet, qui reflète bien toute l'illusion et alimente les frustrations de tous les pratiquants de cette nouvelle religion de la communication ?

Aussi, je vais être claire ! Je revendique seulement le droit de m'exprimer, en citoyenne, non engagée, apolitique, athée, humaine, dans ma liberté de penser. Et parce que dans cette galère, j'y suis aussi, avec le droit de ne pas vouloir être consignée à ramer plus longtemps que je ne l'ai déjà fait, parce que je vis dans un système pourri, géré par des irresponsables égocentriques qui ne pensent qu'à leurs intérêts personnels, en exploitant le reste du monde et en l'entraînant vers le fonds avec les pieds enchaînés à leur inconscience en béton armé. 

Julie Tomiris

Partager cet article

Repost 0
Published by Julie Tomiris - dans Reflexions Musique Révolte
commenter cet article

commentaires

Soleilvert29

  • : L'HUMEUR DES JOURS
  • L'HUMEUR DES JOURS
  • : Liberté de penser.....et d'écrire !
  • Contact

Profil

  • Julie Tomiris
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté !
Jouer de la musique, celui d'être entendu !
Pour être compris, il faut être écouté et entendu !
Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté ! Jouer de la musique, celui d'être entendu ! Pour être compris, il faut être écouté et entendu ! Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.

Mes Livres aux Editions du Net

Taper le titre à découvrir dans "Recherche" - Se faire mener en bateau..." - Ne pas Etre...ou l'Ombre de soi-même - DOUBLE JEu
Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.">

Et Merci Pour Vos Commentaires

Phases de Dame Lune

Archives (Années 2010-2011 > "recherche")

Carpe Diem

Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module