Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 22:48
Noël sur les ailes de Jonathan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mois de décembre est donc pour certains la promesse de jours heureux à l'approche de ces fêtes de fin d'année qui riment avec cadeaux et réveillons ! Une réalité quand les cartes distribuées ne sont que des atouts, mais aussi celui qui donne le coup de blues à tous les déshérités. Je parle de ceux qui remplaceront peut-être la coupe de champagne par un verre d'eau aromatisé d'aspirine pour imiter les bulles pétillantes du précieux liquide, calmer le mal de tête, et qui trinqueront avec leur solitude.  ​

Car Noël est bien la période idéale pour faire déprimer tous ceux qui ne seront pas à la fête ! Les malades, les laissés pour compte dans la continuité de leur survivance, ou lâchement abandonnés, ou ignorés par leurs proches. Et bien qu'il soit dit et répété que le meilleur refuge est la famille dans les moments les plus sombres de l'existence, il y a famille et famille !

Et parmi les exclus, il y a les ermites nouveaux de tous âges cloîtrés dans leur appartement à réveillonner avec leurs problèmes existentiels, les chômeurs longue durée définitivement privés d'emploi et mis sur la touche jusqu'à l'âge de la retraite, les personnes âgées qui n'ont plus personne avec qui parler, délaissés par leur progéniture, les pères ou mères séparés de leurs enfants à cause de divorces qui ont mal tourné, les désespérés qui ne peuvent pas se permettre le moindre petit extra pour se faire plaisir, et parmi eux celle qui utilise aujourd'hui l'écriture pour clamer les travers d'une société, qui n'en a strictement rien à cirer de l'individu, seulement considéré comme un pion sur l'échiquier, à faire tourner la boutique, avec indifférence et obéissance de préférence. Et pour mieux le manipuler sur la piste, le priver du temps nécessaire à se poser trop de questions. Lesquelles risqueraient de l'inciter à revoir sa copie dans le grand cycle de la vie pour y trouver un autre sens, autre que la course au superficiel et à l'inconsistance aboutissant aux regrets et aux remords, sans pouvoir un jour mettre la marche arrière et corriger ce destin brouillon. Car l'heure du réveil arrive tôt ou tard et il est bien regrettable, quand c'est trop tard ! Surtout quand on sait où peut mener le désespoir ; qu'il n'y a plus que du noir à broyer, sans illuminations féeriques pour redonner des couleurs aux idées noires.

Alors en ce qui concerne la trêve de Noël, parlons-en justement ! Qui n'a pas un jour assisté à des règlements de compte pendant le réveillon de Noël entre membres d'une même famille. L'alcool aidant, les vieilles rancunes resurgissent dans des luttes intestines se rapportant à des riens, mais qui ont le don de gâcher une soirée qui doit en principe être l'armistice de tous les conflits existants.

« Aimez-vous les uns les autres » ! Encore des belles paroles très discutables de bonimenteurs au vu d'une actualité toujours aussi polémiqueuse, faisant ressortir de plus en plus de violences avec régression constante vers des comportements à connotations barbares sur autrui, dont se gargarisent les médias pour justifier de leurs salaires et nous installer dans une sinistre ambiance de haine, de méfiance et de ressentiments tous azimuts.

Alors toute cette comédie à augmenter la fièvre acheteuse, et œuvrer à l'illusion du bonheur, n'est qu'une publicité mensongère, une de plus à exacerber les différences entre les riches et les pauvres, les heureux et les malheureux, démontrer dans toute sa splendeur le monde d'injustice dans lequel nous vivons, pour le meilleur et pour le pire !!! Et à satisfaire l'ego des uns et des autres se complaisant à se comparer, rivaliser, se mettre en compétition dans un duel narcissique sous couvert de faux-semblants, de compassion frelatée d'hypocrisie.

Noël n'est vraiment pas ma tasse de thé, parce que j'estime que sa seule légitimité est de faire rêver les plus petits, et que je n'ai pas d' enfant à photographier devant le sapin, à écarquiller les yeux d'émerveillement en découvrant les cadeaux qu'il a commandés au Père Noël. Tout le reste n'est qu'une fièvre acheteuse, une course effrénée à la consommation qui devient indécente et qui détruit le vrai sens de Noël.

Comme je fais partie des ermites retranchés utilisant les ailes de Jonathan pour trouver refuge à voler dans un ciel plus accessible que celui de ce monde, je ne participerai pas à ces promesses festives et conviviales. Le vilain petit canard a au moins la chance d'avoir les ailes pour accompagner Jonathan Livingstone le Goéland dans sa quête de liberté et d'un monde meilleur, où il se retrouve seul, mais peinard.

Je rappelle que mon nom n'est pas Alceste et que même si je rejoins ce célèbre misanthrope de Molière dans certaines de ses appréciations sur l'hypocrisie ambiante, je n'en veux pas au monde entier. Je regrette seulement l'inaptitude des hommes à le rendre vivable et à l'avoir surtout transformé en enfer au point de l'avoir installé en mode destruction. Ce qui ne permet pas d'être positive, et n'autorise surtout pas à se mettre des œillères pour continuer les faux-semblants et la vie sans contrainte.

Alors, je pense à tous ceux qui seront encore nombreux à « réveillonner » avec un plateau télé, en regardant à l'écran ceux qui ont revêtu la robe du soir et le smoking à l'occasion pour fêter l'événement, en grande pompe, avec un spectacle sons et lumières, destiné à partager la liesse se voulant générale et populaire, dans le but de meubler ces foutues nuits mémorables et pleines d'illusions !

Vivre Noël de manière virtuelle, par procuration, devant son poste de télévision, ou devant son écran d'ordinateur à naviguer sur le net en croyant avoir des centaines d'amis à travers le monde !!!! Et la seule période où les S.D.F. peuvent bénéficier d'un éclairage design pour la nuit en dormant sur le macadam, grâce aux illuminations qui recouvrent les rues de leurs guirlandes clignotantes de figurines diverses pour faire rêver petits et grands. Après cela, elle est pas belle la vie ???!!

Désolée de ne pas entrer dans la ronde, car le cœur n'y est vraiment pas ! Le costume du Père Noël a vraiment perdu sa couleur rouge pour moi. Et entre le rouge et le noir, il y a...... Stendhal !

 

 

 

 

 

 

 

Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source: monia2009.centerblog.net sur ​​Centerblog.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soleilvert29

  • : L'HUMEUR DES JOURS
  • L'HUMEUR DES JOURS
  • : Liberté de penser.....et d'écrire !
  • Contact

Profil

  • Julie Tomiris
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté !
Jouer de la musique, celui d'être entendu !
Pour être compris, il faut être écouté et entendu !
Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.
  • Ecrire est le meilleur moyen d'être un peu écouté ! Jouer de la musique, celui d'être entendu ! Pour être compris, il faut être écouté et entendu ! Et pour ces raisons, ce sont mes deux passions.

Mes Livres aux Editions du Net

Taper le titre à découvrir dans "Recherche" - Se faire mener en bateau..." - Ne pas Etre...ou l'Ombre de soi-même - DOUBLE JEu
Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.">

Et Merci Pour Vos Commentaires

Phases de Dame Lune

Archives (Années 2010-2011 > "recherche")

Carpe Diem

Image du Blog monia2009.centerblog.net
Source : monia2009.centerblog.net sur centerblog.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module